Tajine d’automne vegan aux coings et aux châtaignes

Avec le froid qui arrive, les envies de plats chauds, épicés et réconfortants se font de plus en plus pressantes… Ça tombe bien : voici ma recette de tajine délicatement parfumé au coing, au citron confit et aux épices ras el-hanout.

Le tajine (ou tagine) est un plat traditionnel originaire du Magreb, que la cuisine occidentale a largement adopté et mis à toutes les sauces. C’est très souvent un plat sucré-salé, un mélange de saveurs que j’adore !

Ici, l’originalité de la recette réside dans l’utilisation du coing et de légumes qui apportent une note légèrement acidulé et sucrée, comme l’oignon rouge, la patate douce et le patidou.

L’incontournable mélange d’épices ras el-hanout

Dans les pays du Maghreb, on trouve le ras el-hanout en vente chez les marchands d’épices soit moulu, soit à l’état brut et son prix varie du simple au double selon les ingrédients employés pour sa fabrication !

Il est aussi surnommé « curry du Maghreb ». Quant à l’appellation « ras el-hanout », elle est issue de deux mots arabes : ras, signifiant « tête », et hanout , signifiant « épicerie « . C’est donc littéralement « tête de l’épicerie », soit « le meilleur de la boutique « .

Le ras el-hanout est employé dans la préparation du tajine et s’utilise aussi pour cuisiner le couscous. Composé et dosé suivant la science et la fantaisie du vendeur, le ras el-hanout s’utilise aussi dans certains plats d’hiver censés réchauffer le corps.

Vous l’aurez compris, la composition du ras el-hanout est variable, si bien que sa saveur sera différente d’un fournisseur à l’autre. Personnellement, j’utilise le ras el-hanout Cook qui contient : curcuma, cannelle, fenouil, clou de girofle, noix de muscade, poivre noir, gingembre, laurier et piment.

Ce que j’aime dans ce mélange, c’est le parfum qu’il dégage sans apporter de sensation brûlante. Il ne couvre pas la saveur des légumes !

Le citron confit, roi du tagine

Le citron confit en poche de notre fournisseur le Bio d’Olivier est très pratique à utiliser car il est conditionné à l’unité et j’en ai toujours sous la main. Cette technique de conservation préserve à la fois la saveur et la texture du citron !

Ce citron confit au sel est un condiment parfait pour accompagner les poissons, les tajines, les salades et les sauces. Tous leurs citrons sont cueillis en Italie et confits en France dans le Var.

Faire ses citrons confits soi-même n’a rien de compliqué et je pense à vous proposer la recette en janvier prochain au moment de la saison du citron bergamote, dont le parfum est magique !

La « sweet dumpling », une courge méconnue

La courge sweet dumpling, plus connue sous le nom de patidou en France, est une petite courge côtelée à la robe beige et verte. Sa chair de couleur jaune n’est pas sans rappeler la saveur de l’amande (d’ailleurs, vous la trouverez aussi sous l’appellation de courge amande).

Le patidou n’est pas très facile à trancher et il est nécessaire de s’armer d’un couteau à grande lame. Plutôt que de l’éplucher, je préfère le brosser et le couper en conservant la peau pour profiter de sa jolie couleur et éviter qu’il ne se délite à la cuisson.

Y a-t-il une recette à base de courge ou de patidou que vous aimeriez trouver sur le blog ? Dites-le moi en commentaire ci-dessous !

Le coing, surprenant dans un plat salé

Le coing dégage un parfum très intense et sa chair dure est très âpre quand elle est crue : attention, le coing ne se consomme que cuit.

Il s’utilise traditionnellement en gelée et en pâte de fruit, mais il s’incorpore merveilleusement bien également dans les desserts tels que la compote, les gâteaux ou le crumble aux poires, aux coings et aux noisettes, et surtout en accompagnement d’une viande ou d’une protéine végétale. N’hésitez surtout pas à l’utiliser dans un tajine !

La châtaigne, reine de l’Automne

Le saviez-vous ? La châtaigne est un fruit aux nombreux avantages nutritionnels : naturellement sans gluten, riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments, c’est un aliment plutôt énergétique, idéal pour affronter la saison froide.

La châtaigne fait partie des fruits à écale dont la quantité de lipides est la moins élevée ! Elle a une majorité d’acides gras insaturés et contient des phytostérols (ou stérols végétaux). Ces lipides végétaux jouent un rôle essentiel dans l’organisme et sont eux aussi souvent mentionnées pour leurs propriétés anti-cholestérol.

Dans nos magasins, en matière de châtaignes, vous avez le choix ! Je vous recommande cependant tout particulièrement les châtaignes en bocaux Inovfruit, un producteur français qui réhabilite de vieilles châtaigneraies pour sauvegarder ce beau patrimoine.

Tajine d'automne vegan au coing et aux châtaignes

  • Portions: 6 à 8 personnes

Ingrédients

  • 100 g de protéines de soja* (gros calibre) + 50 cl de bouillon de légumes*
  • 1 oignon rouge
  • 400 g de courge patidou
  • 400 g de panais
  • 400 g de coings
  • 200 g de tomates
  • 1 citron confit au sel
  • huile d’olive
  • 1 c à c de ras el-hanout
  • 50 cl d’eau
  • 1 botte de coriandre fraiche ou de persil
  • 300 g de semoule de couscous* aux fleurs
  • *peut contenir des allergènes

Instructions

  1. Réhydrater les protéines de soja dans le bouillon de légumes chaud, couvrir et réserver.
  2. Laver et brosser la courge patidou, la couper en tranches sans l’éplucher et retirer la partie fibreuse et les graines.
  3. Éplucher les légumes et les coings, puis les couper en morceaux de taille moyenne.
  4. Émincer l’oignon et le faire revenir dans l’huile d’olive avec le ras el-hanout.
  5. Ajouter les légumes et les coings, et les faire revenir pendant 5 minutes dans les épices.
  6. Ajouter la tomate coupée en dés et le citron confit coupé en six quartiers, puis mélanger.
  7. Verser l’eau, couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant environ 20 minutes.
  8. Ajouter les protéines de soja réhydratées et cuire 10 minutes supplémentaires avant d’ajouter les herbes aromatiques ciselées.
  9. Verser la semoule dans un bol, ajouter de l’huile d’olive et mélanger. Couvrir d’eau bouillante et laisser gonfler 5 à 10 minutes, puis égrainer la semoule.
  10. Servir le tajine accompagné de la semoule de couscous aux fleurs !

🌿 TÉLÉCHARGER CETTE RECETTE (.pdf)

4 commentaires sur “Tajine d’automne vegan aux coings et aux châtaignes

  1. Miam ! Ca a l’air très appétissant tout çà!
    Et apr contre je suis preneuse d’une recette avec le Patidou, car en général je n’aime pas cette courge que je trouve beaucoup trop sucrée pour être cuisinée en plat salé seule.
    Merci pour votre aide sur ce sujet!

    J'aime

    1. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire !

      Si vous n’aimez pas le patidou dans cette recette, remplacez-le par la courge Jack be little.
      La semaine prochaine, je vais réaliser une recette sucrée avec le patidou qui pourrait mieux vous convenir :-)

      Bonne cuisine !
      Marielle

      J'aime

  2. Quel article intéressant je connais bien le raz-el -hanout et j’aime bien l’utiliser ,les citrons confits les coings tout me plaît bravo pour cette jolie recette bien.parfumée et certainement délicieuse .Bonne soirée.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.