Sandwich au pain Pita

Voici une petite recette rapide à déguster sur la route des vacances…pour réaliser ses pains pita et ses falafels soi-même, cliquez sur les liens !

 

Préparation : 15 minutesCuisson : 5 minutes • Pour 4 personnes


Ingrédients :

  • 4 pains pita*
  • 1 sachet de préparation pour fallafels
  • 4 c à soupe de crème végétale (soja*,riz*, avoine*)
  • Du cumin ou carvi
  • 1 oignon rouge
  • 3 tomates
  • 1 concombre
  • I poivron rouge
  • Quelques feuilles de salade
  • Huile d’olive
  • Aromates au choix (basilic, sarriette…)
  • Sel et poivre
*peut contenir des allergènes

  1. Mélanger l’oignon rouge émincé, la crème végétale, le cumin et du concombre râpé. Saler, poivrer et réserver au frais.
  2. Couper en tranches fines les tomates, le reste du concombre et le poivron rouge et les laisser mariner dans un peu d’huile d’olive avec l’aromate ciselé.
  3. Confectionner les fallafels en ajoutant 140 ml d’eau au contenu du sachet et mélanger. Avec la pâte obtenue former des boulettes un peu aplaties qui seront mises à frire dans l’huile d’olive. Laisser égoutter et refroidir.
  4. Humecter les pains pita des 2 côtés et les réchauffer 5 minutes à four chaud ou 2 minutes au grille-pain. Les ouvrir selon la méthode de votre choix (cf explications sur les emballages des pains pita) et les garnir avec la sauce, les fallafels et les légumes.

Falafels

Préparation : 20 minutesCuisson : 3 minutes • trempage : 24 heures • Pour 4 à 6 personnes


Ingrédients :

  • 250 g de pois chiches secs
  • 3 gousses d’ail
  • 1/4 bouquet de persil plat
  • 1/4 bouquet de coriandre
  • 1/2 oignon
  • 1/2 cuillerée à café de bicarbonate de soude
  • 1/2 cuillerée à soupe de graines de sésame* toastées
  • 1 cuillerée à café de coriandre en poudre
  • 1 cuillerée à café de cumin en poudre
  • 1 cuillerée à café de piment doux en poudre
  • sel, poivre
*peut contenir des allergènes

  1. Faire tremper les pois chiches 24h dans de l’eau froide.
  2. Les égoutter puis les essuyer parfaitement dans un linge propre ou du papier absorbant. Les pois chiches doivent être bien séchés, sinon ils se délitent à la cuisson.
  3. Les hacher crus jusqu’à l’obtention d’une texture de sable grossier.
  4. Ajouter les épices : coriandre en poudre, cumin, piment, sel, bicarbonate de soude.
  5. Laver, bien sécher et hacher finement la coriandre fraîche et le persil plat, les gousses d’ail et l’oignon. Ajouter  aux pois chiches.
  6. Mélanger et ajouter des graines de sésame grillées.
  7. Former des boulettes à la main, puis les faire frire 3 minutes dans l’huile  jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Les égoutter ensuite sur du papier absorbant.
  8. Les laisser refroidir.
  9. Déguster ces délicieux fallafels dans un pain pita avec des crudités.

>>

Pain pita maison

Préparation : 20 minutesCuisson :  6 minutes • Repos : 2 heures • Pour 5 personnes


Ingrédients :

•500g de farine de blé* T80
•20 g de levure* fraîche de boulanger et un peu d’eau tiède
•1/4 c à c de sucre
•1/2c à c de sel
•15 cl d’huile d’olive
•de l’eau tiède

 

*peut contenir des allergènes

  1. Délayer la levure avec dans un peu d’eau tiède et laisser reposer.
  2. Mélanger la farine avec la levure. Ajouter le sucre et le sel puis mélanger.
  3. Ajouter l’huile d’olive au milieu de la farine, en fontaine, puis l’eau tiède petit à petit et pétrir longuement au robot ou à la main jusqu’ à obtenir une pâte souple, très légèrement collante. Bien la ramasser et la poudrer de farine, couvrir d’un linge puis laisser reposer pendant 2 heures dans une pièce chauffée.
  4. Préchauffer le four à 270°C. Pétrir à nouveau la pâte pour la « dégazer », faire des boules d’environ 100g et les poser sur une planche farinée.
    Étaler chaque boule finement (1cm), en rond et déplacer ces disques directement sur une plaque à four.
  5. Laisser la pâte lever à nouveau 10 minutes, couvrir avec une serviette.
  6. Avant de les mettre au four, retourner les. Enfourner. La cuisson est très rapide : 6 minutes environ. Retirer du four et les placer immédiatement sous une serviette humide. Déguster, accompagné de Fallafels, de houmous et de salade avec légumes de saison.

Aïoli

Quand la chaleur estivale arrive, j’aime préparer l’aioli, cette sauce universelle, qu’on déguste notamment en Provence et en Espagne. Je choisis une très bonne huile d’olive vierge extra bio. Mais qu’est ce qu’une bonne huile d’olive me direz-vous ? Une huile d’olive qui sied à mon palais quand je la goûte seule. J’aprécie des notes bien fruitées en entrée de bouche, de la longueur allant jusqu’à une pointe d’amertume et une légère ardence : cette sensation piquante en fin de bouche. Tout est dans l’équilibre de ces différentes saveurs et sensations. Le choix d’une huile d’olive reste finalement très personnel.

Préparation : 10 minutesCuisson : sans cuisson • Pour 4 personnes


Ingrédients :

  • 4 gousses d’ail
  • 2 jaunes d’œuf*
  • 25 cl d’huile d’olive
  • Sel et poivre
*peut contenir des allergènes

  1. Peler et piler l’ail dans un mortier pour en faire une pommade.
  2. Ajouter les 2 jaunes d’œufs et un peu d’huile. Mélanger énergiquement avec le  pilon.
  3. Tout en mélangeant, ajouter l’huile d’olive en petit filet jusqu’à ce que l’émulsion se stabilise.
  4. Assaisonner et réserver au frais jusqu’au service.
  5. Déguster avec du poisson froid cuit au court bouillon, des gambas, des légumes cuits à la vapeur (carotte, chou fleur…), des légumes crus (tomate, poivron, concombre…).

Sauce agrumes et herbes fraîches

 

Voici une petite sauce, d’un vert printemps incroyable, dont vous me direz des nouvelles tant elle est savoureuse et aromatique. Elle vous réveille n’importe quelle salade composée !

Préparation : 10 minutesCuisson : sans  • Pour environ 30 cl de sauce


 

Ingrédients :

  • 1 orange
  • 1 petit citron
  • 1 bouquet d’herbes fraîches (persil, coriandre, basilic…)
  • 1 c à c de miel
  • 1 c à c de moutarde douce
  • 10 cl d’huile d’olive
*peut contenir des allergènes

    1. Laver les agrumes, prélever leur zeste puis presser leur jus. Mettre le tout dans un blender.
    2. Laver et effeuiller les herbes fraiches puis les mettre dans le blender avec la moutarde et le miel. Mixer pour obtenir une sauce lisse.
    3. Ajouter l ’huile d’olive au fur et à mesure du mixage.
    4. Déguster avec toutes sortes de  salades complètes.

>> Emportez sa salade en bocal au boulot ou en pique-nique, c’est économique et écologique ! Le verre est un matériel très sain et donc parfait pour transporter ses aliments. C’est pourquoi, j’utilise mes bocaux « le parfait » car en plus, ils sont bien hermétiques. Voici quelques conseils pour réaliser une belle salade en bocal : mettez la sauce agrumes aux herbes au fond du bocal puis ajouter des céréales et des légumineuses, des dés de protéines (fromage, tofu, dés de jambon…), puis viennent ensuite toutes sortes de crudités râpées, émincées en couches successives en alternant les couleurs harmonieusement. Vous finirez par la verdure, salade, roquette, jeunes pousses, herbes aromatiques. Fermez hermétiquement le bocal et placez au frais. Avant de déguster, secouez le bocal pour répartir la sauce. Dégustez directement dans le bocal ou versez dans une assiette. Bon appétit !

Gâteau yaourt noisette cuit en bocal

Les enfants d’aujourd’hui sont de grands consommateurs de biscuits en tout genre. Difficile de s’en passer à l’heure du goûter. Voici une super astuce pour préparer les goûter à l’avance : le gâteau cuit en bocal…il est économique et écologique !

Préparation :10 minutesCuisson :30 minutes • Pour 2 à 4 personnes


Ingrédients :

  • 1 yaourt*
  • 1 pot et demi de farine d’épeautre*  T70
  • 1 pot et demi de poudre de noisettes* grillées
  • 1 pot de sucre de canne
  • 1/2 pot d’huile d’olive
  • 1/2 sachet de poudre à lever
  • 3 œufs*
  • 50 g pépites de chocolat (facultatif)
  • 4 pots à confiture avec leur couvercle
*peut contenir des allergènes

  1. Préchauffer le four à 180°C.
  2. Battre les oeufs avec le sucre jusqu’à obtenir une consistance mousseuse.
  3. Incorporer la farine, la poudre à lever, la poudre de noisettes, puis le yaourt et l’huile d’olive, éventuellement les pépites de chocolat . Mélanger.
  4. Verser dans les pots et remplir en ne dépassant pas la moitié.
  5. Enfourner pour 30 minutes environ. Vérifier la cuisson en enfonçant la pointe d’un couteau. Si elle ressort sèche, le gâteau est cuit.
  6. Fermer les pots à chaud avec leur couvercle puis les retourner et les laisser refroidir comme pour une confiture.
  7. Ces gâteaux se conservent bien dans leurs bocaux fermés hermétiquement, sous vide d’air plusieurs jours, voire plusieurs semaines.
  8. Avant de les déguster, vérifier bien que le bocal émet un « pop » à l’ouverture.

Crème soyeuse au chocolat noir

A la demande générale, voici l’incontournable recette de mousse au chocolat végétale. Ce dessert sans gluten, sans oeuf et sans lait est devenu un standard de la cuisine bio. Il est déclinable à l’envi en charlotte, en tarte au chocolat, en bûche de Noël…Je ne connais pas de dessert aussi simple à réaliser, aussi savoureux et aussi adaptable. C’est vraiment une réussite ! Il n’y a guère que les intolérants au soja qui ne puissent s’en délecter.

Préparation : 10 minutesCuisson : sans cuisson • Réfrigération :6 à 8 heures • Pour 6 personnes


Ingrédients :

  •  400g de tofu* soyeux
  • 180g de chocolat noir
  • 2 gouttes d’ huile essentielle d’orange ou mandarine
*peut contenir des allergènes

  1. Faire fondre le chocolat noir.
  2. Mixer ensemble le chocolat fondu avec le tofu soyeux jusqu’à l’obtention d’une consistance mousseuse, puis ajouter l’huile essentielle.
  3. Réserver au frais pendant 8 heures afin que le préparation devienne plus ferme.
  4. Avant de servir, réaliser des copeaux de chocolat noir et en  décorer la mousse. Agrémenter éventuellement de quelques zestes d’orange.

>>  Pour réaliser cette recette, vous trouverez au Fenouil, les palets de chocolat noir en vrac et le chocolat noir 70 % de cacao de la marque Rapunzel, proposé à la coupe et à demander au rayon boulangerie. Et oui encore une astuce pour réduire ses emballages ! Petit rappel en passant…le tofu soyeux est un produit tranformé à partir de la graine de soja jaune.

 

 

Madeleines au miel et à la fleur d’oranger

Avec l’arrivée des beaux jours, je vais vous proposer des recettes nomades, pour manger dehors et profiter un maximun de la nature. Je commence par le goûter avec ma recette de madeleines à l’huile d’olive, miel et fleurs d’oranger !

Préparation : 10 minutesCuisson : 10 minutes • Réfrigération : 1 heure • Pour 20 madeleines


Ingrédients :

  • 2 gros œufs* ou 3 petits
  • 150 g de farine d’épeautre* T 70
  • 90g d’huile d’olive
  • 70 g de miel toutes fleurs
  • 50 g de sucre de canne
  • 1 cuillère à café rase de bicarbonate de sodium
  • 2 cuillère à soupe d’eau de fleurs d’oranger
  • 1 pincée de sel
*peut contenir des allergènes

  1. Casser les oeufs puis les battre au fouet avec une pincée de sel.
  2. Ajouter le sucre, puis faire blanchir.
  3. Incorporer l’huile d’olive, le miel puis la farine, la levure et l’eau de fleurs d’oranger.
  4. Laisser reposer la pâte au moins 1h au réfrigérateur.
  5. Préchauffer votre four à 210° C. Remplir les alvéoles du moule à madeleines d’une cuillère à soupe de pâte seulement car la pâte va se développer à la cuisson.
  6. Enfourner puis baisser le four à 180° C.
  7. Laisser cuire 10 minutes, jusqu’à ce que la petite bosse caractéristique se forme.
  8. Démouler et laisser refroidir sur une grille avant de déguster.

>> le petit secret pour réussir la célèbre « bosse » de la madeleine, c’est de placer la pâte au réfrigérateur au moins une heure avant la cuisson…car c’est le choc thermique entre la température de la pâte sortant du réfrigérateur et celle du four qui provoque la fameuse « bosse ». Souvent en pâtisserie,  je n’hésite pas à remplacer le beurre par l’huile d’olive, un corps gras qui s’adapte bien à la biscuiterie. L’hydrolat de fleurs d’oranger de notre fournisseur Essenciagua ne contient aucun conservateur si bien que je l’utilise aussi bien en cosmétique (voie externe ) qu’en cuisine (voie interne).

gâteau au chocolat mousseux à la mangue

Enfin, je vous livre la recette du merveilleux gâteau au chocolat mousseux à la mangue ! Mais rendons à César, ce qui est à César…! Ce dessert sans gluten,  sans lait et sans sucre ajouté est inspiré d’une recette de Viviane Glaser, coopératrice du Fenouil de très longue date et pâtissière émérite. Il est préparé en deux temps : le biscuit au chocolat, réalisé avec des palets au chocolat noir (disponible au rayon vrac) puis une couche de fruit prise en gelée d’agar agar. Je préfère utiliser des mangues séchées (disponibles au rayon vrac) faciles à réhydrater dans l’eau. La technique de l’agar agar n’est pas compliquée mais pour obtenir une texture agréable, ni trop ferme, ni trop molle il est important de calculer au plus juste la masse de préparation à prendre en gelée et de peser précisément l’agar agar nécessaire. Il peut être très pratique d’investir dans une cuillère-balance qui pèse au dixième de gramme près.

Préparation : 25 minutesCuisson : 15 minutes • Réfrigération : 60 minutes • Pour 6 à 8 personnes


Ingrédients :

  • 200 g de chocolat à 70 % de cacao.
  • 160 ml de lait d’amande*.
  • 4 œufs *
  • 2 c à s bombée de purée d’amandes* blanches
  • 2 c à s rase de farine de riz
  • 4 c.a. c de confiture d’abricot.
  • 125 g de mangues sèches
  • 1 citron (zeste et jus)
  • 1 morceau de gingembre de 3 cm environ et râpé
  • 2 g d’agar agar pour (500g de préparation) + 10 à 20 cl d’eau

*peut contenir des allergènes


  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Mettre les palets de le chocolat dans une casserole, ajouter le lait d’amande. Laisser fondre le chocolat à feu très doux.
  3. Hors du feu ajouter les jaunes d’œuf, la purée d’amande, la farine et la confiture d’abricot. Bien mélanger.
  4. Battre les blancs en neige et les incorporer délicatement au mélange.
  5. Graisser et fariner un moule de préférence carré à fond amovible, (disponible au fenouil au rayon écoproduit).
  6. Verser la pâte dans le moule et enfourner pour 15 mn environ. Surveiller la cuisson, car le gâteau doit rester très souple. La cuisson peut varier d’un four à l’autre et dépend aussi de l’épaisseur de la pâte.
  7. Laisser refroidir et mettre au frais.
    >> Ce gâteau peut se manger tel quel, mais  je lui ai ajouté un petit côté festif pour les grandes occasions …et surtout pour les plaisirs du palais !
  8. Faire temper les mangues séchées dans de l’eau filtrée pendant 2à 3 heures.
  9. Mettre les mangues réhydratées avec le jus de trempage dans un blender. Ajouter le zeste,  le jus de citron, le gingembre râpé. mixer.
  10. Diluer l’agar agar dans 25 cl d’eau froide et porter  à ébullition, laisser frémir 2 minutes puis verser dans la préparation à la mangue.
  11. Verser le tout sur le gâteau refroidi. Remettre le gâteau au frigo. Démouler le gâteau facilement  grâce au fond amovible.
  12. Décorer le gateau avec des fruits frais de saison,  des pistaches concassées, de la noix de coco râpé ou des fèves de cacao concassées (disponibles au rayon compléments alimentaires).

>>> Bonne dégustation !

Rouleaux de printemps

Avec les températures estivales du mois d’avril, une furieuse envie de fraîcheur s’est fait sentir ! N’y tenant plus,  j’ai réuni les ingrédients pour réaliser des rouleaux de printemps ; la fameuse et l’excellente recette transmise par Andréa, une coopératrice du Fenouil. L’originalité de sa recette tient à l’utilisation de la bière sans alcool pour réhydrater les feuilles de riz et la marinade au gingembre des carottes râpées. Si l’ampleur de la tâche vous décourage, rien ne vous empêche de rassembler une petite équipe de personnes motivées pour les réaliser avec vous. Franche rigolade assurée !

Préparation : 30 minutesCuisson : 3 minutesPour 18 pièces


Ingrédients :

  • 1 paquet de feuilles de riz (petit modèle)
  • 1/2 paquet de vermicelles de riz rouge
  • 1 bière blonde 33cl sans alcool
  • des gambas décortiquées  marinées au citron et coriandre
  • 1 c à s de vinaigre de riz ou de cidre
  • 1 morceau de gingembre frais
  • Des pousses de  haricots mungo
  • Des feuilles de salade
  • Des feuilles de menthe et de coriandre fraîches
  • 1 avocat
  • 1/2 citron
  • 2 carottes
  • 1 c à s de sucre de canne
  • 1 sauce aigre douce pour nems
Ne contient aucun allergène

  1. Laver les feuilles de salade et de menthe. Réserver au frais.
  2. Râper les carottes puis les faire mariner, au moins une heure, avec le sucre, le vinaigre, le sel et le gingembre frais râpé.
  3. Cuire le vermicelle de riz dans l’eau bouillante 2 à 3 minutes. Les rincer à l’eau froide puis ajouter de l’huile d’olive pour éviter qu’elles ne collent.
  4. Tailler l’avocat en bâtonnets les arroser de jus de citron.
  5. Poser un torchon propre sur le plan de travail et verser de la bière dans une assiette creuse.
  6. Tremper une feuille de riz dans la bière puis la poser sur le torchon.
  7. La garnir de salade, feuille de menthe, vermicelles de riz, carottes marinées, avocat, haricots mungo, gambas marinées.
  8. Enrouler la garniture dans la feuille de riz, rabattre les cotés puis enrouler pour fermer le rouleau de printemps. Conserver-les au frais enveloppés dans un torchon propre humide jusqu’au moment du repas.
  9. Déguster avec la sauce aigre douce pour nems.