Galettes de sarrasin

En Basse Bretagne (Finistère et Morbihan), personne ne vous parlera de galette. Pour les habitants de cette région, il n’existe que les crêpes du plat au dessert.

En revanche, en Haute Bretagne (Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique, Côtes-d’Armor), on parle le plus souvent de «galette de blé noir» pour le plat principal et de «crêpe de froment» pour le dessert.

La culture du blé noir se développe à partir du XVIe siècle, bien qu’on trouve dès le XIIe siècle des traces de pollen de sarrasin dans des tourbières en Bretagne.

La galette de blé noir est attestée à partir du milieu du XIXe siècle, alors que la crêpe sucrée au froment n’apparait qu’à la fin du XIXe siècle, du fait du prix de la farine de froment !

Traditionnellement, la pâte (composée de farine de blé noir coupée avec un maximum de 30 % de farine de froment) est cuite sur un appareil spécifique appelé bilig ou galetière.

N’en ayant pas sous la main, j’ai utilisé ma précieuse poêle De Buyer, fabriquée en France et composée à 99 % de fer (disponible au rayon écoproduits du Fenouil Sargé). C’est un petit investissement durable, parfait pour dire adieu aux revêtements anti-adhérents synthétiques !

Pour réaliser cette recette, j’ai bien évidemment utilisé les merveilleuses farines locales de sarrasin et de blé du Perche de Jean-Marc Vincent. Installé depuis 1994 dans la ferme de ses beaux parents à la Perrière, Jean-Marc Vincent consacre la  moitié de sa ferme aux céréales et aux cultures fourragères !

Enfin, je garnis mes délicieuses galettes de sarrasin d’une multitude de légumes, fromages, viandes, confitures, pâtes à tartiner… selon mon envie !

Galettes de sarrasin

  • Portions: 4 personnes

Ingrédients

  • 220 g de farine de sarrasin de Jean-Marc Vincent (Farine du Perche)
  • 100 g de farine de blé* T65 de Jean-Marc Vincent (Farine du Perche)
  • 6 g de sel
  • 45+ cl d’eau
  • *peut contenir des allergènes

Instructions

  1. Dans un saladier, délayer la farine et le sel dans l’eau jusqu’à obtenir une pâte épaisse ; lorsque des bulles apparaissent à la surface de cette dernière, la laisser reposer une heure à température ambiante.
  2. Allonger la pâte d’un peu d’eau afin de la rendre plus fluide et cuire les galettes sur les deux faces.
  3. Attention : graisser systématique la poêle De Buyer (ou la galetière) entre deux galettes pour éviter qu’elles n’accrochent.
  4. Déguster les galettes accompagnées de bacon, de chèvre, de miel, de citron… Sucrées ou salées, il y en a pour tous les goûts !

🌿 TÉLÉCHARGER CETTE RECETTE (.pdf)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.