Sablés apéritifs à la tome de chèvre, aux tomates séchées et à la ciboulette

Un moment de convivialité particulièrement attendu au Fenouil Biocoop : notre Fête des vins et des fromages d’automne, qui s’installe dans nos six magasins bio au Mans jusqu’au samedi 16 octobre.

C’est l’occasion de mettre en avant nos excellents fromages bio et de faire valoir toute la typicité de nos vins bio !

Je vous propose une recette simplissime pour accompagner ce grand moment de convivialité : des biscuits apéritifs moelleux et savoureux à la tome de chèvre, aux tomates séchées et à la ciboulette. Vous aurez besoin de :

  • farine locale de blé ancien T80,
  • beurre demi-sel, disponible au détail à Sargé et à Université,
  • tome de chèvre affinée 6 mois, disponible à la coupe,
  • tomates séchées conservées dans l’huile et disponible en vrac,
  • ciboulette.

La tome de chèvre affinée de la fromagerie du Val d’Ormèze

Cette délicieuse tome de chèvre est un fromage affiné pendant six mois, fabriqué à partir de lait cru collecté dans différentes fermes de la Drôme, d’Ardèche, de la Loire et de la Haute-Loire. La fromagerie, située dans le village de Gilhoc sur Ormèze, est une entreprise familiale qui emploie treize personnes.

Cette tome de chèvre est une pâte pressée non-cuite qui contient 32% de matières grasses. Sa saveur est à la fois douce et piquante. Elle est parfaite pour réaliser mes petits biscuits apéritifs. Vous pouvez également la déguster sur un plateau de fromage avec un vin blanc sec de type Côte du Rhône !

#bioetlocal : les farines de blés anciens de Nicolas Chevalier

J’ai récemment découvert au rayon épicerie du Fenouil Biocoop au Mans les farines d’un nouveau producteur bio et local, Nicolas Chevalier, installé à Lhomme dans le sud de la Sarthe.

Nicolas Chevalier, paysan-meunier-boulanger à Lhomme cultive des blés anciens, le rouge de Bordeaux, le Saint-Priest
Source : Ouest France

Il est devenu « paysan-boulanger », un métier qui regroupe toutes les opérations, du semis des céréales à leur récolte, en passant par le triage du blé, ainsi que le broyage du grain dans un moulin artisanal à meule de pierre, puis la fabrication du pain.

À la fois producteur et artisan, le « paysan-boulanger » s’inscrit dans une démarche de circuit court.

Nicolas Chevalier a choisi de produire des blés anciens pour entretenir ce patrimoine et favoriser la diversité. Il cultive différentes variétés :

  • le blé rouge de Bordeaux dont la semence lui a été transmise par Thierry Chable, qui n’est autre que le paysan-boulanger des « Champs de blé » à Louvigny,
  • le blé Saint-Priest, du nom d’une localité du département de la Loire.

Au gré de ses rencontres avec d’autres paysans, il obtient d’autres variétés de blés anciens et il les met en culture… et ça c’est vraiment chouette ! Si bien qu’une de ses références de farine de blés anciens contient plusieurs variétés de blés anciens différents.

Inutile de vous dire que toutes ces variétés anciennes produisent des rendements plus faibles que ceux des blés modernes, ce qui explique leur prix légèrement plus élevé. Mais il ne faut pas oublier que leurs qualités nutritionnelles sont nettement supérieures à celles des blés modernes !

Les glutens des blés anciens sont des chaines de protéines bien moins longues et bien plus digestes ; pour le boulanger, ces glutens sont plus difficilement panifiables (que ceux des blés modernes) et nécessitent expérience et savoir-faire.

Sablés apéritifs à la tome de chèvre, aux tomates séchées et à la ciboulette

  • Portions: 20 sablés

Ingrédients

  • 200 g de farine de blé* ancien T80 de Nicolas Chevalier
  • 80 g de beurre* demi-sel en vrac
  • 1 œuf*
  • 80 g de tome de chèvre*
  • 100 g de tomates séchées à l’huile en vrac
  • *peut contenir des allergènes

Instructions

  1. Émincer les tomates séchées, couper la tome de chèvre en brunoise, ciseler la ciboulette et réserver.
  2. Dans un cul-de-poule, mélanger la farine et le beurre demi-sel coupé en dés, puis sabler du bout des doigts.
  3. Incorporer l’œuf, puis le fromage, les tomates séchées et la ciboulette.
  4. Malaxer, former un boudin de 5 cm de diamètre et réserver au frais pendant 39 minutes.
  5. Préchauffer le four à 180°C.
  6. Couper le boudin en tranches et les poser sur une plaque recouverte de papier cuisson.
  7. Cuire 13 minutes et servir à l’apéritif accompagnés d’un vin blanc sec ou rosé !

🌿 TÉLÉCHARGER CETTE RECETTE (.pdf)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.